Pour parier sur le eSport : Opérateur spécialisé

Parieriez-vous sur la victoire de Gen.G ?

Établi en 2017 — ce qui en fait l’équipe eSport de très haut niveau la plus récente —, Generation Gaming (Gen.G) fait partie des leaders de la scène du jeu vidéo compétitif. Sud-coréenne, cette dernière possède également un énorme public aux États-Unis et en Chine, à tel point que le magazine Forbes l’a classé au 6ème rang des équipes eSport détenant la plus grande valeur boursière. Gen.G est une structure eSport complexe aux multiples visages : sa franchise Seoul Dynasty totalise 6 titres d’Overwatch League, son autre équipe sud-coréenne alignée sur League of Legends a remporté le LCS en 2014 et 2017, son équipe féminine Fortnite est la meilleure au monde et est basée à Los Angeles, enfin, sa franchise NBA 2K est quant à elle basée à Shanghai.

Voici comment faire pour miser sur cette team :

Étape Action
1 Inscrivez-vous sur ce site de paris
2 Validez votre compte
3 Déposez de l'argent réel
4 Misez sur la rencontre jouée par Gen.G

FAQ rapide :

Comment parier sur la victoire de Gen.G ?

Commencez par vous inscrire chez cet opérateur eSport. Déposez la somme que vous souhaitez miser et pariez sur la ou les rencontres jouées par Gen.G.

Où s'inscrire pour miser sur une partie jouée par Gen.G ?

EsportGame.net a sélectionné cet opérateur eSport pour miser de l'argent réel sur Gen.G.

Est-il possible de parier en live ?

Si la compétition est assez importante, ce bookmaker eSport vous permettra de parier en direct sur la rencontre.

Quelles sont les conditions pour parier sur votre équipe favorite ?

Comme pour tout jeu d'argent, vous devez être majeur, conscient des risques liés aux paris et ne pas être interdit de jeux.


Une structure eSport mondiale, un leader commercial

Logo de la team

Gen.G, plus qu’une structure eSport, est une véritable entreprise. Tout d’abord, Gen.G a une communication bien rodée puisqu’elle déclare vouloir aider les fans d’eSport et ses athlètes à aller de l’avant grâce aux bienfaits de l’eSport. En outre, Gen.G a eu très vite recours à une stratégie commerciale qui ne laisse aucun doute sur ses intentions : construire un avenir mondial, inclusif et inter-culturel pour le sport électronique. Gen.G a par exemple matérialisé sa volonté fédératrice via le hashtag #TeamBumble, qui fait référence à une plateforme qui a pour vocation de favoriser le développement de carrières eSport pour les femmes. En outre, Gen.G a aussi fondé sa Gen.G Elite Esports Academy pour permettre aux plus grands passionnés de devenir joueurs pro.

Rappelons que Generation Gaming, précédemment baptisé KSV Esports, s’est exporté aux quatre coins du monde, notamment à Playa Vista, à Séoul et à Shanghai. La valeur boursière de cette structure de sports compétitifs est estimé à 110 millions de dollars américains. Gen.G a subi de nombreuses transformations depuis sa création par Kevin Chou et Kent Wakeford — les deux co-fondateurs de l’entreprise de jeux vidéo Kabam. En effet, après avoir racheté une franchise Overwatch League à Séoul pour 20 millions de dollars, les deux compères ont acquis les teams MVP Black et MVP Miracle, spécialistes du jeu Heroes of the Storm. Plus tard, Gen.G s’accaparera une team PlayerUnknown’s Battleground ainsi que les Samsung Galaxy de League of Legends.

Victoire de la team à PUBG

2019, une année très compliquée pour Gen.G sur le plan eSportif

Après le re-branding qui eut lieu le 03 mai 2018, Gen.G a fait l’acquisition d’une team eSport Clash Royale et a fait signer une équipe Fortnite entièrement féminine. Call of Duty et Apex Legends étant également dans le viseur de Gen.G, deux équipes furent également montées à grand renfort de stars telles que Chris « Grimreality » Schaefer et Ted « Silkthread » Wang.

Le jeu LOL fait un carton en Chine

Toutefois, malgré tous ces investissements, les équipes Gen.G n’ont été que l’ombre d’elles-mêmes en 2019. En effet, après des débuts tonitruants, elles se sont écroulées lors de la Kespa Cup. Pire encore, elles n’ont pas pu se qualifier pour les LCK 2019 Spring Playoffs, évitant la relégation de justesse. Toutefois, l’arrivée du vétéran « Kuzan » semble avoir un peu changer la donne puisque Gen.G a enchaîné de meilleurs résultats pendant un temps (6 victoires consécutives avant que « Fly » ne soit remplacé, ce qui a conduit à une nouvelle série de déroutes privant Gen.G de championnat du monde). Mais nous savons tous que tout peut très vite changer sur la scène eSport. Et puis, Rome ne s’est pas faite en un jour !

Commencez à parier sur le eSport :

Mentions légales
EsportGame - 2020
Contact : [email protected]

Facebook   Twitter

+18 - Vous devez être majeur pour parier de l'argent
Avertissement