Pour parier sur le eSport : Opérateur spécialisé

Parier sur des parties eSport de Counter-Strike: Global Offensive

Parmi les jeux eSport les plus pratiqués de la planète, Counter-Strike: Global Offensive est probablement le plus facile à appréhender. Violent, dynamique et plaçant le team-play au centre de l’action, Counter-Strike: Global Offensive oppose deux équipes de cinq joueurs dans une même map : tandis que les terroristes doivent déposer une bombe dans un lieu spécifique, les anti-terroristes doivent les en empêcher. Malgré son approche grand public, Counter-Strike: Global Offensive est un titre qui reste exigeant. Il demande même des capacités d’analyse et des réflexes exceptionnels au plus haut niveau.

Procédure rapide pour miser sur Counter Strike :

Étape Action
1 Inscrivez-vous chez ce bookmaker
2 Validez votre compte
3 Déposez de l'argent réel
4 Misez sur une game eSport

FAQ rapide :

Comment parier sur Counter Strike ?

En premier lieu, inscrivez-vous chez ce bookmaker eSport. Déposez des euros et vous pouvez miser sur les prochaines parties de Counter Strike.

Où s'inscrire pour miser sur une partie de Counter Strike ?

Vous devez utiliser cet opérateur eSport pour miser sur Counter Strike.

Est-il possible de parier en direct ?

Généralement, les opérateurs eSport permettent les paris en live, si la compétition est assez importante.

Quelles sont les conditions pour parier sur l'eSport ?

Vous devez être majeur et ne pas être interdit de jeux d'argent.

Le vétéran des jeux eSport

Un fusil d'assault

Tandis que Counter-Strike est un jeu ancien (il s’agit en vérité d’une version améliorée de jeu Half-Life sorti en 1999), il a eu la chance de se développer très rapidement dans le milieu de l’eSport, dès l’an 2000. La version dont il est question dans cet article, Counter-Strike: Global Offensive, fut déployée en 2012 mais est toujours mise à jour par son éditeur, Valve. Sur la scène compétitive, Counter-Strike GO repose sur des tournois organisés par des tiers tels qu’ESL, DreamHack ou encore FACEIT. Ces tournois sont munis de dotations importantes avec un classement de référence qui est recalculé chaque semaine par un acteur indépendant : HLTV.

En 2020, Counter-Strike: Global Offensive est dominé de la tête au pied par une seule équipe à l’échelle mondiale : Astralis. Cette dernière a terrassé ses concurrents en 2018 et 2019. Astralis est un acteur prépondérant des « Majors », tournois majeurs qui sont organisés à deux reprises durant l’année. Tournois les plus prestigieux du circuit Counter-Strike: Global Offensive, ils s’apparentent aux compétitions du Grand Chelem dans le milieu du tennis.

Image de présentaiton de l'eSport de CS:GO

Les Majors CS:GO sont sans conteste parmi les événements de sport électronique les plus plébiscités. Le pic de spectateurs simultanés dépasse régulièrement la barre du million. La dernière finale de l’ELEAGUE a par exemple été visionnée par 1 404 860 téléspectateurs. Il s’agit d’un record exceptionnel qui dépasse largement le précédent, lequel correspond au sacre de la toute première team Counter-Strike: Global Offensive lors d’un Major retransmis sur Twitch. À l’époque, près de 1 100 000 téléspectateurs avaient répondu présent.


Informations sur le jeu compétitif :


CS:GO, un succès qui n’est pas prêt de s’essouffler !

Malgré son vieil âge, Counter-Strike: Global Offensive est toujours joué par une communauté très active partout dans le monde. En avril 2016, quatre ans après sa sortie, Counter-Strike: Global Offensive avait réuni un pic de 850 485 joueurs connectés en même temps ! L’éditeur du jeu a même déclaré qu’en décembre 2018, CS:GO avait attiré 20 535 709 joueurs uniques depuis sa sortie mondiale.

Vue aérienne d'un tournoi live

Pour finir, rappelons que Counter-Strike: Global Offensive est un jeu eSport qui rapporte de l’argent, beaucoup d’argent. Bien que CS:GO soit à des années lumières de Dota 2, le jeu eSport Counter Strike a déjà distribué plus de 80 millions de dollars de dotations depuis son entrée dans la scène eSport. Il faut dire que chaque année, en moyenne, 10 millions de dollars sont redistribués aux compétiteurs, preuve que le FPS de Valve demeure l’un des titres eSport les plus rentables des deux dernières décennies. Et c’est bien sûr sans compter les bénéfices des organisateurs, la vente de billets rapportant un sacré pactole ! Et vous, quand tenterez-vous votre chance sur Counter-Strike: Global Offensive ?

Commencez à parier sur le eSport :

Mentions légales
EsportGame - 2020
Contact : [email protected]

Facebook   Twitter