Pour parier sur le eSport : Opérateur spécialisé

Parier sur des parties eSport de Super Smash Bros Ultimate

Il s’en est passé du temps depuis la sortie du premier jeu Super Smash Bros développé et édité par Nintendo ! En effet, la franchise qui a fait ses débuts sur Nintendo 64 a depuis investi la scène eSport via une série de jeux vidéo de combat cartoonesques rendant hommage aux plus grands héros du constructeur nippon. Il est clair que voir Mario, Link ou encore les plus célèbres Pokémon combattre les uns contre les autres dans des joutes intenses et colorées offre un spectacle unique, d’où l’intérêt grandissant des combats Super Smash Bros auprès de la communauté eSport.

Procédure rapide pour miser sur Super Smash Bros :

Étape Action
1 Inscrivez-vous chez ce bookmaker
2 Validez votre compte
3 Déposez de l'argent réel
4 Misez sur une game eSport

FAQ rapide :

Comment parier sur Super Smash Bros ?

En premier lieu, inscrivez-vous chez ce bookmaker eSport. Déposez des euros et vous pouvez miser sur les prochaines parties de Super Smash Bros.

Où s'inscrire pour miser sur une partie de Super Smash Bros ?

Vous devez utiliser cet opérateur eSport pour miser sur Super Smash Bros.

Est-il possible de parier en direct ?

Généralement, les opérateurs eSport permettent les paris en live, si la compétition est assez importante.

Quelles sont les conditions pour parier sur l'eSport ?

Vous devez être majeur et ne pas être interdit de jeux d'argent.

Super Smash Bros : deux jeux représentés sur la scène compétitive

Super Smash Bros compte deux titres uniques sur la scène eSport : Super Smash Bros. Melee et Super Smash Bros. Ultimate., deux opus qui montrent toute la complexité de la scène professionnelle des jeux mis au point par le géant Nintendo. Il faut dire que cette franchise a de nombreux adeptes aux quatre coins du monde. En effet, qui n’a jamais rêvé de combattre dans des arènes en mode platforming dans la peau de Mario, Yoshi, Luigi, Link, Zelda, Samus Aran ou encore Ganon ? Nous savons tous que l’ADN des jeux Nintendo est unique et c’est sans doute pour cela que Super Smash Bros n’eut aucun mal à s’immiscer dans la course.

L’idylle entre Nintendo et l’eSport débuta en 2001, année qui correspond à la sortie de Super Smash Bros. Melee : une scène compétitive amatrice se met en place aux USA et rencontre un succès magistral en dépit du désintérêt de l’éditeur, qui n’a pas souhaité l’accompagner en bonne et due forme. Il faut dire qu’à l’époque, Nintendo n’avait pas apprécié que l’on détourne son produit sans sa permission. Mais depuis près de dix-sept ans, Super Smash Bros. Melee est toujours là avec ses combats dynamiques, spectaculaires et très nerveux. En parallèle, un autre circuit avait été conçu autour de Smash 4, alors disponible sur Wii U. Remplacé depuis par Super Smash Bros. Ultimate, ce dernier fait chambre à part et a développé ses propres codes et audiences.

La série des jeux Super Smash Bros


Informations sur le jeu compétitif :


La volonté de Nintendo d’investir dans l’eSport, c’est tout nouveau

En vérité, la relation entre Nintendo et l’eSport a toujours été des plus tumultueuses. Il faut dire que le constructeur nippon n’a quasiment jamais soutenu les initiatives compétitives des organisateurs tiers. Parfois même, il a tout fait pour barrer la route à certains acteurs qui espéraient voir Super Smash Bros prospérer sur la scène compétitive. C’était par exemple le cas en 2013, à l’EVO : Nintendo avait alors essayé de faire interdire le tournoi sur Super Smash Bros. Melee, sans réussite…

Les gagnants d'une compétition

Mais depuis peu, les choses semblent avoir changé. En 2013, Nintendo a invité à l’E3, à Los Angeles, plusieurs grands joueurs professionnels de la discipline dans le cadre d’un tournoi amical sur Super Smash Bros. Ultimate, alors en cours de développement. Le geste fort qu’il faut retenir, c’est la remise du trophée au vainqueur, Gonzalo « ZeRo » Barrios, par celui qui a créé la franchise Smash Bros, à savoir le Japonais Masahiro Sakurai. Il s’agit d’un geste fort qui remet en question les ambitions de Nintendo vis-à-vis de l’eSport, l’éditeur s’étant visiblement pas mal apaisé.

En outre, il semble de plus en plus plausible de s’épanouir aux jeux Super Smash Bros sur la scène professionnelle. Le meilleur joueur de Super Smash Bros. Melee, le Suédois William « Leffen » Hjelte et le meilleur performeur sur Super Smash Bros. Ultimate, le Chilien Gonzalo « ZeRo » Barrios, en sont les preuves vivantes.

Commencez à parier sur le eSport :

Mentions légales
EsportGame - 2020
Contact : [email protected]

Facebook   Twitter

+18 - Vous devez être majeur pour parier de l'argent
Avertissement